Espace événementiel
Centre d'affaires
Coworking

  • Accueil
  • Fréquentation allemande en hausse à la Maison de l’Alsace

Fréquentation allemande en hausse à la Maison de l’Alsace

Notre situation idéale au cœur du quartier des affaires, la proximité géographique, la facilité linguistique et de surcroît des trains directs ICE et TGV vers Francfort, Stuttgart et Munich contribuent fortement à l’accueil d’entreprises allemandes à la Maison de l’Alsace.

 

La communauté allemande à Paris utilise de plus en plus le Rooftop, l’espace événementiel avec vue panoramique dominant les Champs-Elysées de l’Arc de Triomphe à la Tour Eiffel. Les organisateurs apprécient le lieu, la qualité des prestations et l’accueil qui leur est réservé. Les petits-déjeuners ont été étoffés avec du local et du bio pour répondre aux attentes des participants.

 

 

le Rooftop séduit :

La première soirée était à l’initiative du club Entrepreneurs Alsace suivi par la Chambre de Commerce franco-allemande et l’Ofate. La Saarland Bank a également trouvé le chemin de l’Alsace aux Champs Elysées pour ses conférences.   Avec Emil Epp du cabinet juridique Epp & Kühl et Heiko Höfer de Transearch, nous proposions aussi un colloque mettant en perspective le franco-allemand dans le contexte européen avec la BECM Allemagne, filiale du groupe Crédit Mutuel  A la suite des élections européennes, le club Franco-allemand organisait un petit-déjeuner autour de Michaela Wiegel, correspondante à Paris du Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ)  Les événements s’enchainent, avec le club Franco-allemand et très récemment Frédéric Bierry Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin et Daniel Hager Président du groupe Hager recevaient les entrepreneurs du secteur de Baden Baden

 

Salon dédié à l’artiste Tomi Ungerer  (Photo Studio Cui Cui)

Pied-à-terre en Alsace et à Paris

Beaucoup d’entreprises allemande s’installent en Alsace (une sur quatre selon les statistiques) C’est que le lien est toujours aussi fort malgré la régression du bilinguisme.et cette proximité permet de conquérir plusieurs marchés. Des fleurons industriels franco-allemands y sont établis de longue date, tels que Cuisines Schmidt, Hager ou Adidas. Au moment où les investissements des entreprises allemandes reprennent, il importe que l’Alsace s’affiche clairement pour rester dans cette mouvance franco-allemande. Les entreprises regardent l’intérêt stratégique pour leurs implantations et si l’’Alsace bénéficie encore d’une image fondée sur les valeurs de rigueurs et de sérieux, l’approche s’appuie sur la conquête des marchés avec des intérêts géographiques et logistiques.

 

C’est ce que nous proposons aussi dans l’argumentation à Paris, avec ce poste avancé que constitue la Maison, devenue le lieu idéal pour conquérir Paris et le marché français avec cette résonnance alsacienne avec des salons illustrés par des marques prestigieuses, Lalique, Bugatti, ou Barrisol, des salles de réunion de toutes tailles et un lounge permettant de meubler l’entre deux rendez-vous. Un espace coworking est propice au travail individuel dans un temps mort d’une journée parisienne

Bientôt, quand les TGV en provenance de Munich, Stuttgart ou Francfort s’arrêteront à Strasbourg avant de rejoindre Paris, vous entendrez au bar des allemands et des alsaciens se dire :….. toi aussi tu vas à la Maison de l’Alsace ?

 

Jana Herrmann qui a travaillé pour plusieurs entités franco-allemande est désormais basée en freelance à la Maison de l’Alsace, elle y trouve un environnement de travail qu’elle juge extrêmement positif et fructueux: « Entre Paris et l’Allemagne il y a l’Alsace qui sert de passerelle. Pour les entrepreneurs allemands, c’est une extraordinaire opportunité de pouvoir profiter d’un lieu pareil au cœur des quartiers d’affaires ».

Jana Herrmann a rejoint l’équipe pour solliciter les entreprises allemandes et faire en sorte que le 39 des Champs Elysées accueille un tel brassage entre Parisiens, Allemands et Alsaciens

Jana Herrmann : janaherrmann@yahoo.de

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *