Espace événementiel
Centre d'affaires
Coworking

  • Accueil
  • CROISIEUROPE, La compagnie alsacienne conquérante des fleuves et des mers du monde

CROISIEUROPE, La compagnie alsacienne conquérante des fleuves et des mers du monde

 

Lundi 13 mai, dans la cadre de la soirée du club des partenaires de la Maison de l’Alsace, Christian Schmitter PDG et Eric Collange directeur commercial de Croisieurope nous embarquaient en croisière lointaine, présentant les destinations les plus exotiques de la compagnie alsacienne. Le débat était animé par Jean Baptiste Treboul,  patron de TourHebdo (magazine des professionnels du voyage). Le scoop de la soirée, le N°1 européen et leader mondial de la croisière fluviale franchit le pas vers la haute mer (en fin de reportage lire l’article de Bruno Courtin pour Bus & Car).

 

L’entreprise a été créée par Gérard Schmitter en 1976. Il s’agissait au départ de transporter depuis Strasbourg, les clients vers son restaurant à Plobsheim situé à quelques km. Gérard se transforma très vite en « armateur » pour voguer sur le Rhin puis le Danube et à la suite tous les fleuves d’Europe. Les bateaux naviguèrent sous pavillon CroisiAlsace. Pionnier d’une nouvelle forme de tourisme fluviale qu’il a su démocratiser avec ce flair d’entrepreneur en avance sur son temps, il anticipa l’ouverture vers l’Est (la Mitteleuropa) et fut un des précurseurs d’un tourisme senior qui se développa au fil de l’évolution naturelle et annoncée de la pyramide des âges.

 

Ses enfants, Anne-Marie, Christian, Philippe et Patrick ont repris l’entreprise avec une singulière direction collégiale et ont très vite passé la vitesse supérieure. A peine la compagnie transformée en CroisiEurope , ils sortirent d’Europe pour partir à la conquête du monde fluvial en Asie, en Afrique et en Amérique Latine et, prochainement, pour 2020, du Nil !

Désormais, avec l’arrivée de la 3ème génération aux postes de management, la compagnie compte 56 bateaux et plus de 1600 collaborateurs, 7 agences, 4 call center et une quinzaine de site internet pour les marchés français et internationaux. CroisiEurope est passé à l’heure du digital et s’atèle à la transition énergétique, consciente de devoir veiller au bilan carbone. Les bateaux restent à taille raisonnable et comme ils maîtrisent la construction et les réparations des bateaux, les moteurs sont régulièrement remplacés pour réduire les consommations et les émissions. l’effort a également porté sur les rejets d’eaux usées.

Quelques projets imminents à découvrir :

  • Dès janvier 2020, CroisiEurope voguera en Égypte, sur le Nil, de Louxor à Assouan. Le bateau, un « 5 ancres », sera affrété, avec une quarantaine de passagers à bord.
  • A partir de mars 2020, un second bateau (8 cabines pour 16 passagers maximum) naviguera entre l’Afrique du Sud, le Botswana, la Namibie et le Zimbabwe, une exclusivité CroisiEurope.
  • En septembre et octobre 2020, CroisiEurope proposera un circuit sur le Gange à bord d’un bateau très haut de gamme et d’inspiration coloniale. Une quarantaine de passagers y sont prévus par rotation
  • Pour l’Europe, la nouveauté concerne une croisière italienne depuis la lagune de Venise à Mantoue, via le canal Bianco, sur le MS Michelangelo. Cette navigation inédite met notamment Vérone sur son parcours, mais aussi la visite du musée et de la maison natale d’Enzo Ferrari à Modène
  • Côté France, à bord du MS Cyrano de Bergerac, un itinéraire connu depuis Bordeaux, dans l’estuaire de la Gironde, s’ouvre désormais jusqu’à Royan. Nouvelles escales et excursions à la clé : Rochefort et la Corderie Royale, La Rochelle et Saintes
Présentation des croisières lointaines à la Maison de l'Alsace le 13 mai dernier

Le scoop de la soirée !

Le N°1 européen et leader mondial de la croisière fluviale franchit une nouvelle étape en rachetant à la compagnie Silversea Cruises son Silver Discoverer, un navire de haute mer de 60 cabines de luxe.

Avec cette acquisition, CroisiEurope prend résolument la mer accentuant sa stratégie de diversification et de montée en gamme à plus long terme. Comme l’a précisé Christian Schmitter à notre confrère Tour Hebdo dans un entretien exclusif : « C’est à la fois une opportunité et une volonté stratégique. Nous avons été alertés que la compagnie Silversea mettait en vente un bateau qui correspond au type de produit touristique que nous concevons : un navire à taille humaine de 105 m de long, de 60 cabines, toutes des suites de 17 à 25 m2 pour un total de 120 passagers avec une qualité de prestations haut de gamme. Cette opportunité que nous avons saisie nous permettra d’aller naviguer dans des eaux qui ne nous étaient pas totalement familières et qui offrent des relais de croissance, tant en matière de destinations que de clientèles ».

Le navire, actuellement en Australie, prendra position à Singapour au début de l’automne pour des croisières entre la Ville-Etat et Phuket en Thaïlande, avant d’entreprendre un long périple pour rejoindre sa base de Québec City au Canada. Il naviguera ainsi autour de l’Inde, le long des Emirats, en Mer Rouge, en Méditerranée, le long des côtes atlantiques jusqu’au Cap Vert pour traverser vers Saint-Pierre et Miquelon et rejoindre le Canada.

Il passera tout l’été et l’automne à descendre et remonter le Saint-Laurent de Québec à Toronto. Le programme de l’hiver n’est pas encore arrêté.

La commercialisation de tous ces tronçons est d’ores et déjà ouvertes sur le site de CroisiEurope et auprès des partenaires de la distribution qui recevront les brochures correspondantes.                                     Bruno Courtin Bus&Car

 

la croisière par Croisieurope 

https://www.alsace20.tv/VOD/Actu/lalsaceaparis/Partir-en-croisiere-cet-ete-ca-vous-tente-Rencontre-CroisiEurope-!-dLcO2HXRO7.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *