Espace événementiel
Centre d'affaires
Coworking

  • Accueil

Crédit Mutuel à la voile, 1ère course, 1ère victoire

(Photo by Jean-Marie Liot/Alea)

Ian Lipinski et Adrien Hardy viennent de remporter la Transat Jacques-Vabre sur le très innovant voilier Class40 Crédit Mutuel ce jeudi 14 novembre 2019, à 5 h 36 min 23 s (heure française). Après 17 jours, 16 heures 21 minutes et 23 secondes, le duo s’octroie la victoire en Class40 et Ian décroche ainsi sa première victoire sur son tout nouveau bateau.

 

 

 

Nicolas Théry, Président et Daniel Baal, Directeur Général à la Maison de l’Alsace

 

 

Nous sommes très heureux d’apprendre la victoire de Crédit Mutuel, le bateau de notre partenaire bancaire avec lequel les relations sont nombreuses. Tous nos compliments aux navigateurs et aux dirigeants qui ont su leur faire confiance . Eux aussi  trouvent également les vents les plus favorables pour un groupe qui rassemble onze fédérations du Crédit Mutuel affiche un produit net bancaire en croissance de 6,4 %, à 7,537 milliards d’euros et un résultat net en progression de 5,2 %, à 1,629 milliard d’euros pour le 1er semestre 2019

Le Crédit Mutuel est pratiquement le partenaire historique de la Maison de l’Alsace, depuis  1968 quand Théo Braun (le président) recommanda à André Bord (Président du Conseil Général d’acheter un immeuble et surtout de ne pas louer un pas de porte ! Nous savons, 50 ans après, que cette décision était la bonne.

Mais le Crédit Mutuel est aussi partenaire de la nouvelle structure d’exploitation privée depuis 2016 témoignant une fidélité sans faille, tout en nous incitant d’aller de l’avant.

Le choix de la voile était audacieux, mais quand l’équipage tient bon le vent, ça semble de la simplicité absolue !

Bravo au Crédit Mutuel

Ian Lipinski et son coskipper Adrien Hardy, Crédit Mutuel, remporte la Transat Jacques Vabre.

Lire la suite

Bugatti et la Maison de l’Alsace

Organiser un rallye n’était pas dans les attributions et compétences de l’équipe de la Maison de l’Alsace mais c’est ce que nous avons réalisé en 2009 avec le Club Bugatti France. 65 équipages venus du monde entier de Molsheim à Paris aux Champs Elysées

Rallye des Marques – Alsace, aout 2012 (photo Aude Boissaye & Sebastien Rande / Studio Cui Cui, droits reserves)

En 2012 les mêmes organisateurs se retrouvèrent en Alsace pour le rallye des marques (Delahaye, Delage, Facel Vega, Hispano Suiza, Hotchkiss, Lorraine-Dietrich, Panhard, Salmson, Voisin et Bugatti). Les voitures les plus prestigieuses d’avant-guerre étaient pour la plupart françaises.

En parallèle, le chantier de rénovation de la Maison de l’Alsace démarrait. Il était question d’un bar au 7ème étage dominant l’espace événementiel. Ceci n’a pu se faire, hélas, mais l’obstination a tout de même payé.

A l’instar de Lalique et Barissol, Bugatti nous aménageait un salon emblématique dans l’angle du 3ème étage. Il contient la sculpture de Rembrandt Bugatti qui a servi de modèle pour le bouchon de radiateur de la Bugatti Royale et la maquette de l’Atlantic, la fabuleuse type 57 en carrosserie aluminium qui fait encore rêver aujourd’hui.

 

Bugatti Chiron. Paris, 6 décembre 2017.

Pour l’inauguration, Bugatti SAS avait déplacé une Chiron devant l’entrée de la Maison de l’Alsace.

10 années après ce premier rallye, nous étions ravis de recevoir Stephan Winkelmann Président et Christophe Piochon, Directeur Général dans le cadre du 110ème pour un diner de prestige qui regroupait les dirigeants des plus belles entreprises franco-allemandes dont Airbus, Siemens, Bosch et VAG.

C’est Alexis Albrecht qui leur a cuisiné une matelote comme au vieux Couvent à Rhinau, les desserts de Pierre Hermé, et des grands vins d’Alsace ont été sélectionnés pour accompagner ce beau menu, apprécié à l’unanimité !

Lire la suite

Notre situation idéale au cœur du quartier des affaires, la proximité géographique, la facilité linguistique et de surcroît des trains directs ICE et TGV vers Francfort, Stuttgart et Munich contribuent fortement à l’accueil d’entreprises allemandes à la Maison de l’Alsace.

 

La communauté allemande à Paris utilise de plus en plus le Rooftop, l’espace événementiel avec vue panoramique dominant les Champs-Elysées de l’Arc de Triomphe à la Tour Eiffel. Les organisateurs apprécient le lieu, la qualité des prestations et l’accueil qui leur est réservé. Les petits-déjeuners ont été étoffés avec du local et du bio pour répondre aux attentes des participants.

 

 

le Rooftop séduit :

La première soirée était à l’initiative du club Entrepreneurs Alsace suivi par la Chambre de Commerce franco-allemande et l’Ofate. La Saarland Bank a également trouvé le chemin de l’Alsace aux Champs Elysées pour ses conférences.   Avec Emil Epp du cabinet juridique Epp & Kühl et Heiko Höfer de Transearch, nous proposions aussi un colloque mettant en perspective le franco-allemand dans le contexte européen avec la BECM Allemagne, filiale du groupe Crédit Mutuel  A la suite des élections européennes, le club Franco-allemand organisait un petit-déjeuner autour de Michaela Wiegel, correspondante à Paris du Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ)  Les événements s’enchainent, avec le club Franco-allemand et très récemment Frédéric Bierry Président du Conseil Départemental du Bas-Rhin et Daniel Hager Président du groupe Hager recevaient les entrepreneurs du secteur de Baden Baden

 

Lire la suite

 La M2A, englobe Mulhouse et son agglomération et la prolonge dans le Sud Alsace  jusqu’au pied des Vosges, au Rhin et aux portes de Bâle.

 Venu à la Maison de l’Alsace à Paris avec les forces vives du territoire de Mulhouse , Fabian Jordan a voulu souligner cette volonté de dynamisation qui semble se propager dans le Sud-Alsace, avec dans l’escarcelle des possibilités d’investissement et d’implantation.

.

Ont été présentés :

Le quartier d’affaires Mulhouse Gare TGV : 57 000 m² dédié au tertiaire. Lieu idéal pour accueillir les activités tertiaires supérieur tels que les banque d’affaires, les bureaux d’études et d’ingénierie, les assurances, mutuelles ou encore de la R&D.

Le pôle Industrie et Numérique Mulhouse Fonderie.  Une cité numérique « cœur de l’innovation et des compétences » : 75 000 m² à investir dans le cadre d’une rénovation de patrimoine urbain.

Ce pôle comprend :

  • KM0, la cité du numérique pour le territoire Sud Alsace, comprenant recherche, startup, emploi, formation 4.0
  • La Maison de l’Industrie, des formations innovantes 4.0 adaptées aux besoins de l’entreprises
  • Le centre technologique d’excellence Industrie du futur, un centre d’accélération regroupant services de recherche, transferts de technologie, d’open innovation et d’économie circulaire

 

 

Lire la suite

Le Tour de France CFlou

Le tour de france pour les déficients visuels

 La Start’up Alsacienne spécialisée dans les solutions pour mals-voyants c’est lancée dans un Tour de France pour aller au plus près de ses clients. Membre de notre club des partenaires, l’étape parisienne s’est faite à la Maison de l’Alsace.

Cflou propose des solutions techniques adaptées à la déficience visuelle. Ces solutions particulières pour la basse vision sont trop spécifiques pour être vendues par les commerçants traditionnels

https://tour.cflou.com/

https://www.cflou.com

Cflou, c’est l’histoire d’un jeune Alsacien qui se lance dans l’entrepreneuriat en 2012, depuis le sous-sol de son domicile à Schwenheim. Riche de son parcours professionnel dans l’informatique et titulaire d’un Master en économie E-Business, Olivier atteint le but de son cheminement en devenant son propre patron. Pour gérer seul son entreprise, Olivier Dellabe peut compter sur son expérience diversifiée. Il a notamment été Consultant informatique pour le Conseil de l’Europe et la Région Alsace et également Ingénieur et Manager chez Altran, leader mondial du conseil en innovation et ingénierie avancée.

Lire la suite

 

Lundi 13 mai, dans la cadre de la soirée du club des partenaires de la Maison de l’Alsace, Christian Schmitter PDG et Eric Collange directeur commercial de Croisieurope nous embarquaient en croisière lointaine, présentant les destinations les plus exotiques de la compagnie alsacienne. Le débat était animé par Jean Baptiste Treboul,  patron de TourHebdo (magazine des professionnels du voyage). Le scoop de la soirée, le N°1 européen et leader mondial de la croisière fluviale franchit le pas vers la haute mer (en fin de reportage lire l’article de Bruno Courtin pour Bus & Car).

L’entreprise a été créée par Gérard Schmitter en 1976. Il s’agissait au départ de transporter depuis Strasbourg, les clients vers son restaurant à Plobsheim situé à quelques km. Gérard se transforma très vite en « armateur » pour voguer sur le Rhin puis le Danube et à la suite tous les fleuves d’Europe. Les bateaux naviguèrent sous pavillon CroisiAlsace. Pionnier d’une nouvelle forme de tourisme fluviale qu’il a su démocratiser avec ce flair d’entrepreneur en avance sur son temps, il anticipa l’ouverture vers l’Est (la Mitteleuropa) et fut un des précurseurs d’un tourisme senior qui se développa au fil de l’évolution naturelle et annoncée de la pyramide des âges.

 

Lire la suite

 

Un des objectifs primordiaux que s’est donné l’AGAL Association Générale d’Alsace-Lorraine est l’octroi de bourses à des étudiants originaires de la région (être né en Alsace ou Moselle) qui viennent poursuivre leurs études en région parisienne.

Ces bourses, pour une dizaine de lauréats, sont attribuées chaque année par le Conseil d’administration, après étude des dossiers des candidats. Elles sont décernées sur des critères de parcours des études et leur motivation, en tenant compte des revenus des parents et éventuellement de l’étudiant.

Depuis 1986, l’AGAL a attribué 226 bourses, financées par de généreux donateurs membres de notre association.

 

Le président Nicolas Gudsdorf et Christian Roth vice président ont été désireux de renouer avec la Maison de l’Alsace et ce fut la première remise de bourses qui se déroulaient dans le prestigieux rooftop des Champs Elysées.

Les lauréats de l’édition 2019 sont les suivant :

Lire la suite

Devant un parterre composée d’entrepreneurs alsaciens, membres du club des 100 et de décideurs et managers alsaciens basés à Paris, les Présidents Brigitte Klinkert et Frédéric Bierry ont confirmé leurs espérances en cette nouvelle Alsace résultant de la fusion des deux départements . Francis Laffon, avec sa mémoire de tout le journal l’Alsace   rappelait que le souhait remontait à 1994 et qu’à l’époque les promoteurs en étaient Henri Goetschy et Daniel Hoeffel.

 

Les conseils départementaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin ont voté, lundi 4 février, un texte demandant officiellement la création d’une « collectivité européenne d’Alsace ». Cette nouvelle entité, qui remplacera les deux départements actuels, entrera en vigueur au 1er janvier 2021.

« Aujourd’hui, c’est un nouveau chapitre qui s’ouvre, celui de l’entrée dans le processus législatif », a déclaré le président du Bas-Rhin, Frédéric Bierry. Un « moment historique ! » Trois mois après la déclaration commune de Matignon »,

Si l’Alsace accède à ses revendications en ne faisant plus qu’une, elle récupère également, grâce à cette fusion, de nouvelles compétences. Ces dernières concerneront la coopération transfrontalière avec notamment l’Allemagne et la Suisse.

Un point cher aux élus locaux comme Brigitte Klinkert, présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, qui affirmait dans Le Figaro : «Les dernières années, nous avons tourné le dos à nos atouts. L’Alsace doit retrouver sa vocation européenne et rhénane, au service de la France», faisant allusion à un partenariat fort avec les deux pays voisins.

https://www.alsace20.tv/VOD/Actu/lalsaceaparis/Nouvelle-collectivite-europeenne-Alsace-honneur-Maison-Alsace-Paris-oVboNIUhRI.html

 

Lire la suite

La Maison de l’Alsace, son Président Dominique Formhals et toute l’équipe, présente ses compliments au Pr Luc SOLER, lauréat du prix Marius Lavet

L’IRCAD qui rayonne mondialement depuis Strasbourg, dispose d’un bureau à la Maison de l’Alsace pour ses rendez-vous parisiens. C’est ainsi que nous avons fait plus ample connaissance avec Luc Soler et que nous apprécions son enthousiasme, sa détermination et sa modestie.

Ce prix récompense surtout l’innovation majeure qu’il apporte avec VISIBLE PATIENT qui facilitera l’approche chirurgicale et contribuera à l’objectif majeur qu’il remet tous les jours au centre de ses efforts : sauver des vies !

Regardez le reportage et vous partagerez avec nous l’admiration et l’estime pour Monsieur Luc Soler !

Lire la suite

C’est à la Maison de l’Alsace que les Dirigeants, Nicolas Théry et Daniel Baal, ont choisi de présenter le Plan Stratégique 2019-2023 de Crédit Mutuel Alliance Fédérale : Se développer, se transformer.

 

Dans un contexte de révolution digitale, de profonde mutation des comportements et de basculement financier et règlementaire, le plan stratégique ensemble#nouveaumonde 2019-2023 de Crédit Mutuel Alliance Fédérale est construit autour d’un principe, la technologie au service de l’humain, et d’une alliance de caisses locales de Crédit Mutuel, de fédérations et de filiales unies autour de la recherche de l’efficacité, dans le respect de la subsidiarité.

Nicolas Théry affirme : « Il est l’incarnation du mutualisme efficace que nous voulons bâtir. »

Lire la suite

Les Vins d’Alsace  sous les projecteurs à la Maison de l’Alsace à Paris

Caroline Furstoss, sommelière de renom et journaliste à la RVF avait l’ambition de mettre cette « nouvelle vague alsacienne et biodynamique » à la une du magazine. La rédaction y a consacré la couverture et les commentaires de dégustation de 50 domaines testés et sélectionnés par Caroline.

L’ensemble des vins sélectionné a été présenté par le CIVA, Conseil des Vins d’Alsace aux professionnels du vin, cavistes, sommeliers et restaurateurs de la capitale.

« Les vins d’Alsace s’accommodent bien avec les cuisines française et japonaise, mais les parisiens ont encore du mal à en apprécier leur qualité et surtout leur diversité » selon Bunpei Someya, chef sommelier du restaurant Neige d’été, fin connaisseur de l’Alsace où il était en stage au domaine Kreydenweiss.

Lire la suite

La choucroute d’Alsace a décroché son IGP début juillet. Avec la coupe du monde de foot, l’info était passée un peu inaperçue. Mais les acteurs de la filière se sont rattrapés pour fêter la reconnaissance de ce crucifère si symbolique de l’identité de la région  dans le navire alsacien des Champs -Elysées, la Maison de l’Alsace.   

Par Laurent Bromberger, ami alsacien rédacteur en chef de Paris-Bistro

La choucroute d’Alsace décroche son IGP

«C’est la concrétisation d’un travail de 20 ans. Nous souhaitons détacher la choucroute de la charcuterie et conquérir des marchés à l’export.» ont-ils expliqué en substance. Bref, grâce à cette IGP, ils espèrent rendre à la choucroute son statut de légume et  surtout rappeler qu’elle est non seulement excellente au goût mais aussi pour la santé. A commencer son action bienfaisante contre les cancers colorectaux.  Le temps presse. En 5 ans, la superficie dédiée à la culture de la choucroute en Alsace a perdu 100 ha sur un total de 600ha.  

Lire la suite

« La sérénité au bureau », était le thème de l’événement qui s’est tenu le 4 septembre à la Maison de l’Alsace à Paris

Dans le cadre de son partenariat avec le Centre d’affaires parisien, Wattwiller a invité des entreprises à venir faire une pause Sérénité…en plein coeur de Paris ! Au programme : cours de yoga, plongeons au cœur des Vosges et distribution d’astuces sérénité dans un livret dédié.

« La Maison de l’Alsace, qui illustre parfaitement notre concept, est le lieu idéal pour rencontrer et identifier les besoins d’entreprises soucieuses d’améliorer le bien-être de leurs salariés » précise Christophe Bohlinger, qui souhaite les accompagner dans leur démarche.

Lire la suite

 

Fondée en 1888, Lalique est aujourd’hui l’un des fleurons de la cristallerie française. Fondateur de la Maison et créateur de génie, René Lalique fut d’abord l’inventeur du bijou moderne avant de passer maître dans la verrerie. Avec le temps, le nom est devenu le symbole puissant d’un savoir-faire unique, synonyme de luxe, d’excellence et de créativité, un style reconnaissable entre tous.

Aujourd’hui, Lalique réinvente l’univers créatif et éclectique de René Lalique à travers des créations contemporaines dans six domaines : les bijoux, les objets décoratifs, l’architecture d’intérieur, les parfums, l’art ainsi que l’hôtellerie-restauration.

Lalique s’associe à d’autres Maisons de luxe, artistes et designers pour créer des pièces hors du commun et des collections bénéficiant du savoir-faire et de l’expertise des deux partenaires. Les pièces en cristal sont toutes fabriquées en France dans l’unique manufacture Lalique construite en 1921 en Alsace.

Lalique s’inscrit comme une Maison de luxe et d’art de vivre résolument intemporelle.

www.lalique.com

 

Lire la suite

http://www.pointecoalsace.fr/Region/Trajectoires/Un-supplément-ame-03538.html

« Dans un pays très centralisé comme la France, Paris reste incontournable pour organiser des réunions ou des réceptions. Il existe dans la capitale des centaines de lieux très bien équipés pour cela, mais la Maison de l’Alsace sur les Champs-Élysées offre un véritable supplément d’âme », affirme Frédéric Creplet, cofondateur et directeur général d’E’nergys, la branche services du Groupe Socomec qui fédère des PME spécialisées dans la gestion de l’énergie, l’optimisation du cycle de l’eau et la transformation digitale.

En tant que membre du Club des 100, qui regroupe le monde économique alsacien, il utilise fréquemment les espaces de cette « ambassade » parisienne pour y organiser des réunions internes, recevoir des clients, des partenaires ou des candidats. « La Maison de l’Alsace est un lieu facilement accessible, prestigieux et convivial qui permet aussi de mettre en avant nos origines alsaciennes.

Lire la suite

Amis de la Maison de l’Alsace

L’association a été fondée en 1972, précisément le 25 mai 1972, elle était présidée à l’époque par Georges Bourgeois, avec André Bord. Sa mission principale était de rassembler les entrepreneurs autour de la Maison qui venait d’ouvrir.

L’association était tombée en sommeil, elle a été réveillée en juin 2014 pour contribuer à la reprise de l’exploitation de la Maison de l’Alsace, envisagée alors par la société d’économie mixte au moment où les départements préparaient une délégation de service public. Finalement, l’exploitation a été attribuée à une société commerciale privée, MDA Partner’s, composée d’actionnaires représentatifs de l’entreprenariat alsacien, tels que Dominique Formhals (Aquatique Show) Pierre Etienne Bindschedler (Soprema) Christian Schmitter (CroisiEurope) Bertrand Jacoberger (Solinest) etc. L’association a pour but de favoriser les échanges et les contacts entre les responsables alsaciens de Paris dans les domaines économiques, culturels et sociétaux.

L’association aujourd’hui

Elle réunit à ce jour, 70 cotisants et les membres ont été invités régulièrement aux événements de la maison de l’Alsace, en coordination avec le club des partenaires.

Lire la suite

Dans ces émissions, Bavard’AGES, Delphine Wespiser reçoit des invités qui se confient dans un tête à tête intimiste brossant une partie inédite des invités. Un échange chaleureux met en lumière la relation qu’entretiennent les invités avec un parent ou un proche.
Ont répondu présent : Amanda Scott, Daniel Levi, Nathalie Nguyen, Gérald Dahan et Firmine Richard
Ce sont des tendres bavardages réalisés par Marc Jonas, journaliste et réalisateur de nombreux reportages. Il est depuis 2011 rédacteur en chef de l’émission Paraboles diffusée sur Alsace 20.

Lire la suite

Schmidt Groupe vient de rejoindre le club des partenaires de la Maison de l’Alsace et Anne Leitzgen y a organisé sa conférence de presse
conférence de presse Schmidt groupe
Le segment de la cuisine se porte bien et Schmidt Groupe met le turbo
Achètera-t-on demain sa cuisine équipée d’un simple clic de souris, comme on remplit son panier de courses virtuel ? Lunettes 3D, électroménager portatif et frigos connectés, aujourd’hui stars des salons de l’équipement, trôneront peut-être bientôt dans les maisons. Les cuisines Schmidt et Cuisinella s’y préparent et  « Il  faut anticiper», renchérit Anne Leitzgen, présidente, qui vient d’investir plusieurs millions d’euros dans la digitalisation.
Schmidt Groupe met le turbo sur ses capacités de production dans l’Hexagone. La société familiale a lancé les travaux d’une nouvelle unité de fabrication sur son site de Sélestat en Alsace , dédié à la cuisine. Le chantier représente un investissement de 70 millions d’euros, en raison d’un recours important à la robotisation. « Ce site  pourra produire entre 250 à 300 cuisines par jour à la commande, en plus des 600 actuelles », souligne Anne Leitzgen. Deux cents salariés vont être recrutés à terme, alors que la production doit débuter en 2019.

Lire la suite